LE JARDIN DE CHOUI ET LEIA

LE JARDIN DE CHOUI ET LEIA

Couleur: bleu

Lorsqu’il fait beau, le ciel est bleu.

Ceci parait être une évidence.

En fait, pourquoi le ciel est-il bleu?

Il l'est parce que l'atmosphère terrestre est essentiellement composée d'air.

Les molécules d'air se comportent de manière à ne laisser passer les longueurs d'onde que de la couleur bleue.

Alors qu'elles réfléchissent les autres.

Donc, le ciel est bleu.

Par conséquence, la mer l'est aussi, car elle est le miroir du ciel.

A part cela, le bleu est une couleur assez rare dans la nature.

 

Plusieurs fleurs, cependant, sont bleues.

Nigella damascena (3) (nigelle de Damas):

 

Nigelle de Damas.JPG

 

Mais elles sont beaucoup plus discrètes que les rouges.

Borago officinalis (3) (bourrache):

 

Bourrache.JPG

 

Obligatoirement, car le rouge étant la couleur complémentaire du vert, et le vert la couleur principale des végétaux, des fleurs rouges, cela se voit.

 

IMGP2607 (2).JPG

 

Alors qu'une fleur bleue, cela se devine à peine.

Vinca minor (3) (petite pervenche):

 

Pervenche.JPG

 

Pour se faire "remarquer", certaines fleurs bleues glissent discrètement vers le violet.

Platycodon grandiflorus (3) (campanule à grandes fleurs):

 

Platycodon.JPG

 

D'autres forment des bandes.

Campanula muralis (3) (campanule des murs):

 

Campanules (2).JPG
 

Bref, les fleurs bleues font ce qu'elles peuvent...

 

On pourrait, a priori, penser qu'elles ont moins de chance d'attirer les pollinisateurs que les fleurs rouges.

Ce n'est évidemment pas le cas.

Sinon les fleurs bleues auraient depuis longtemps disparu.

Halictus scabiosae (2) sur une fleur de spirée bleue:

 

HALICTIDAE Halictus scabiosae 5.JPG
 

L'une des raisons qui font qu'elles existent encore correspond au fait que beaucoup d'insectes ne voient pas le rouge.

Alors que tous voient le bleu.

Bombylius trichurus (2) sur lavande:

 

BOMBYLIIDAE Bombylius trichurus 1.JPG

 

Pour être bleue, une fleur doit disposer de pigments spécifiques.

On a vu que certains anthocyanes permettent à la fleur de refléter le rouge.

Pour le bleu, celle-ci doit disposer d'autres anthocyanes, ou de co-pigments flavones-anthocyanines.

Tous ces pigments (ils ont nombreux) appartiennent à la famille biochimique des flavonoïdes.

Ipomea indica (3) (volubilis bleu):

 

Ipomée.JPG

 

Mais, souvent, la fleur ne se contente pas de la couleur pour attirer les insectes.

Beaucoup de plantes à fleurs bleues dégagent, en plus, des arômes puissants.

Rhodanthinium infuscatum (2) sur lavande:

 

MEGACHILIDAE Rhodanthinium infuscatum 1.JPG

 

Apis mellifera (3) sur romarin:

 

APIDAE Apis mellifera 7.JPG
 

La fleur a besoin de l'insecte.

L'insecte a besoin de la fleur.

Les fleurs et les insectes pollinisateurs étant tous différents, les unes s'adaptent aux autres.

Et vice versa.

Des interrelations, de types plus ou moins spécifiques, entre les butineurs et leurs plantes-hôtes, sont souvent constatées.

Elles nécessitent des centaines de millier d'années pour se développer.

La forme de la fleur, par exemple, doit correspondre à peu près aux caractéristiques anatomiques de l'insecte qui va la polliniser.

Bombylius posticus (2) sur véronique:

 

BOMBYLIIDAE Bombylius sp. 2.JPG

 

Certaines plantes ne dépendent que d'un nombre d’espèces réduit de butineurs.

Parfois une seule espèce.

Veronica officinalis (3) (véronique ou herbe-aux-ladres), bien que discrète, semble, au contraire, particulièrement adaptée à un grand nombre de butineurs.

Sphaerophoria sp. (3):

 

SYRPHIDAE Sphaerophoria sp. 1.JPG
 

Platycheirus albimanus (1):

 

SYRPHIDAE Platycheirus albimanus.JPG
 

Platycheirus peltatus (2):

 

SYRPHIDAE Platycheirus peltatus 1.JPG
 

La plupart du temps, nous ne savons pas pourquoi certains insectes butinent certaines plantes plutôt que d'autres.

Helophilus trivittatus (2) sur buddleia:

 

SYRPHIDAE Helophilus trivittatus 2.JPG
 

L’analyse des interrelations entre les êtres vivants est un chantier en friche.

Quoiqu'il en soit, les fleurs bleues existent, et beaucoup se portent bien de leur couleur.

 

Contrairement aux fleurs, globalement, le bleu est rare chez les animaux.

Nous sommes assez loin d'avoir une explication satisfaisante à ce fait.

Cyanistes caeruleus (3) (mésange bleue):

 

IMG_1110.JPG

 

Les insectes ne font pas exception à la règle; ceux qui se parent de bleu ne sont pas pléthore.

En Provence, on rencontre toutefois quelques papillons bleus.

Polyommatus icarus (3) (azuré commun):

 

LYCAENIDAE Polyommatus icarus 7.JPG

 

Dans certains cas, seul le mâle est bleu.

Le dysmorphisme sexuel de certaines espèces est lié à la pratique de la sexualité.

Les individus se repèrent par les couleurs.

La coloration du mâle est un signal pour la femelle.

Lysandra (Polyommatus) hispana mâle (bleu nacré espagnol):

 

LYCAENIDAE Lysandra hispana 1 (bleu nacré espagnol mâle).JPG

 

Lysandra (Polyommatus) hispana femelle:

 

LYCAENIDAE Lysandra hispana 3 (bleu nacré espagnol femelle).JPG

 

Chez les papillons bleus, la couleur est, comme toujours, le résultat de l'absorption de la lumière sauf le bleu, qui est réfléchi.

En ce qui concerne le rouge, plantes et insectes synthétisent des pigments spécifiques réfléchissant le rouge.

Ce n'est pas le cas pour le bleu.

Seules les fleurs synthétisent des pigments bleus.

La couleur bleue d'un insecte ne dépend pas de la présence de pigments.

Elle est, en général, le résultat de l'iridescence.

Celastrina argiolus (3) (azuré des nerpruns):

 

LYCAENIDAE Celastrina argiolus 2.JPG

 

En effet, contrairement aux fleurs, la plupart des animaux sont incapables de produire des pigments bleus.

Polyommatus icarus (3) (azuré commun):

 

LYCAENIDAE Polyommatus icarus 1 (azuré commun).JPG

 

La couleur bleue chez les animaux apparait donc à cause de l'iridescence, qui est un phénomène strictement physique.

Sans aucun rapport avec des phénomènes biochimiques.

L'iridescence est liée à certaines particularités de la surface de l'animal, qui provoquent l'irisation des couleurs.

C'est ce même phénomène que l'on constate lorsque, l'eau en suspension dans l'air, produit un arc-en-ciel.

Mais, dans le cas des papillons, la structure extrêmement précise des écailles limite l'irisation, et l'on n'y voit que du bleu.

 

A part les papillons, l'iridescence se rencontre chez d'autres groupes d'insectes.

Les odonates en particulier, chez lesquels plusieurs espèces sont bleues.

Parfois c'est le mâle, comme chez certains lycènes, qui seul se pare de bleu.

Libellula depressa (3) (libellule déprimée mâle):

 

LIBELLULIDAE Libellula depressa 4 (libellule déprimée mâle) (2).JPG

 

Orthetrum brunneum (3) (orthétrum brun mâle):

 

LIBELLULIDAE Orthetrum brunneum 3.JPG

 

Dans d'autres cas, le mâle et la femelle sont bleus tous les deux.

Coenagrion puella (3) (agrion jouvencelle):

 

COENAGRIONIDAE Coenagrion puella 5.JPG

 

On rencontre également la couleur bleue chez les guêpes bijoux.

Dans ce cas, le bleu est particulièrement "électrique", spécifique d'un bleu obtenu par irisation.

Chrysis ignita (2):

 

CHRYSIDAE Chrysis ignita 2.JPG

 

Les chrysides sont certainement les hyménoptères les plus beaux qu'il nous soit donné de rencontrer.

 

A part cela, le bleu reste une couleur très rare chez les insectes.

Même la mouche bleue, finalement, n'est pas très bleue.

Calliphora sp. (3) (mouche bleue):

 

CALLIPHORIDAE Calliphora vicina 3.JPG
 

Deux hypothèses s'opposent quant à la rareté de cette couleur chez les animaux:

-Soit le bleu représente une couleur archaïque, progressivement abandonnée au cours de l'évolution.

-Soit il représente une couleur récente, qui ne s'est pas encore très développée chez la plupart des espèces actuelles.

Bref, deux hypothèses strictement contradictoires.

 

Il nous faut donc accepter l'idée que nous ne savons ni pourquoi, ni depuis quand, certains animaux sont bleus.

Et, dans tous les cas, les fleurs exceptées, nous ne rencontrons guère de bleu sous nos latitudes.

Hormis le bleu du ciel.

 

IMGP0154.JPG

 

 

 



20/01/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres