LE JARDIN DE CHOUI ET LEIA

LE JARDIN DE CHOUI ET LEIA

Printemps, le retour des papillons

Chaque printemps, les papillons sont de retour.

Ils nous accompagnent jusqu'au début de l'automne suivant.

Si l'on n'est pas attentif, on ne comprend pas le "pourquoi" du rythme de ces rencontres.

 

Voici quelques exemples de papillon rencontrés au mois de mars.

Polygonia c-album (Robert-le-diable) (3):

 

NYMPHALIDAE Polygonia c-album 4.JPG
 

Vanessa atalanta (vulcain) (3):

 

NYMPHALIDAE Vanessa atalanta 6.JPG
 

Aglais urticae (petite tortue)(3):

 

NYMPHALIDAE Aglais urticae 2.JPG
 

Pourquoi rencontrer ces trois espèces si tôt?

Pourquoi ces trois espèces en particulier?

Pourquoi ces trois espèces, alors que nous les voyons normalement en plein été?

Voire, en ce qui concerne le vulcain, tard dans l'automne?

Pourquoi leurs ailes sont-elles en mauvais état?

 

Tout ceci nous intrigue.

En fait, lorsque nous croisons un papillon, il existe deux possibilités.

La plupart du temps, nous avons affaire à un spécimen d'une nouvelle génération (nous y reviendrons).

Parfois, et ceci, évidemment, uniquement en tout début de printemps, nous rencontrons un spécimen né l'an passé qui a hiverné.

 

006 (2).jpg

(droits réservés pour le dessin)

 

C'est le cas pour les 3 espèces précédentes.

Elles sont, en général, marquées par les heures de vol.

La petite tortue est donc une espèce hivernante qui, forcément, était déjà là l'an dernier.

Aglais urticae (petite tortue)(3):

 

NYMPHALIDAE Aglais urticae 1.JPG
 

Par contre, nous avons aussi aperçu en Mars un brun des pélargoniums, espèce que nous rencontrons aussi au milieu de l'été.

Or, le brun des pélargoniums n'hiberne pas, contrairement à la petite tortue.

 

005.jpg

(droits réservés pour le dessin)

 

Cacyreus marshalli (3) (brun des pélargoniums):

 

LYCAENIDAE Cacyreus marshalli 7.JPG
 

Dans ce cas, il s'agit d'un papillon de nouvelle génération.

Pourquoi le rencontrons-nous si tôt?

Nous ne posons cette question que parce nous sommes des amateurs.

Un peu moins qu'il y a quelques années, mais encore très amateurs tout de même.

 

En fait, les papillons se distinguent, selon leurs périodes de vol, en univoltins, bivoltins ou polyvoltins.

Pour les univoltins, il n'y a qu'une nouvelle génération par saison, donc une seule période de vol.

Par exemple, ce demi-deuil est univoltin.

On le rencontre en juin/juillet.

Melanargia galathea (3) (demi-deuil):

 

NYMPHALIDAE Melanargia galathea 3 (demi-deuil).JPG
 

Cette autre espèce, univoltine, disparaîtra dès le mois de Juin.

Callophrys rubi (3) (argus vert):

 

LYCAENIDAE Callophrys rubi 1.JPG

 

Cette autre encore apparaît en juin pour disparaître en août.

Carchorodus lavatherae (2) (hespérie de l'épiaire):

 

HESPERIIDAE Carcharodus lavatherae 1 (hespérie de l'épiaire).JPG

 

Cette autre enfin ne présente aussi qu'une seule génération.

Mais avec une durée de vol un peu plus longue: de mars à juillet.

Anthocharis cardamines (3) (aurore de Provence):

 

PIERIDAE Anthocharis cardamines 2 (aurore).JPG

 

Pour les bivoltins, deux générations successives se constatent.

Par exemple, le sylvain azuré est bivoltin en Provence.

Une première génération en avril-mai, et une deuxième de mi-juillet à août.

Ici, un sylvain azuré au mois d'août.

Limenitis reducta (3) (sylvain azuré):

 

NYMPHALIDAE Limenitis reducta 4 (sylvain azuré) (2).JPG
 

Un autre au mois d'avril.

Limenitis reducta (3) (sylvain azuré):

 

NYMPHALIDAE Limenitis reducta 7.JPG

 

Le tacheté, espèce bivoltine, apparaît en avril pour disparaître début juin.

La photo suivante a été prise un 28 mars.

Pyrgus malvoides (3) (tacheté):

 

HESPERIIDAE Pyrgus malvoides 6.JPG

 

Puis réapparaît de la fin juillet jusqu'à la fin août.

La photo suivante a été prise le 12 août.

Pyrgus malvoides (3) (tacheté):

 

HESPERIIDAE Pyrgus malvoides 8.JPG

 

L'hespérie de la ballote est aussi une espèce bivoltine.

On la rencontre de juin à septembre.

La suivante, photographiée début juillet, appartient à la première génération.

Une seconde suivra.

Carchorodus baeticus (2) (hespérie de la ballote):

 

HESPERIIDAE Carcharodus baeticus 1 (hespérie de la ballotte).JPG

 

De même que l'azuré des nerpruns.

L'espèce est souvent univoltine.

On la rencontre d'avril à juillet.

Celastrina argiolus (3) (azuré des nerpruns):

 

LYCAENIDAE Celastrina argiolus 2.JPG

 

Mais, localement, une deuxième génération peut se voir.

C'est le cas chez nous, car la photo suivante a été prise au mois d’août.

Celastrina argiolus (3) (azuré des nerpruns):

 

LYCAENIDAE Celastrina argiolus 6.JPG

 

Pour les polyvoltins enfin, plusieurs générations se télescopent.

C'est le cas du brun des pélargoniums.

Sa première génération est très précoce.

Elle côtoie les espèces hivernantes qui apparaissent en tout début de printemps.

La photo présentée plus haut a été prise un 28 mars.

Les générations successives font qu'on le rencontre jusqu'à l'automne.

La photo suivante a été prise un 28 octobre, sept mois plus tard.

Cacyreus marshalli (3) (brun des pélargoniums):

 

LYCAENIDAE Cacyreus marshalli 6 (brun des pelargoniums).JPG
 

Un mot sur le brun des pélargoniums.

Il s'agit d'une espèce importée à la fin du XX° siècle.

Son aire d'origine est l'Afrique du sud.

Il a été introduit accidentellement, transporté avec des géraniums.

Il est, depuis, présent un peu partout en Europe occidentale.

Voir sur ce sujet l'article "l'invasion est en cours".

 

Nous rencontrons dans le jardin plusieurs espèces polyvoltines.

Elles apparaissent au début du printemps et nous accompagnent jusqu'à l'automne.

Pieris rapae (2) (piéride de la rave):

 

PIERIDAE Pieris rapae 2 (piéride de la rave).JPG

 

Pieris napi (3) (piéride du navet):

PIERIDAE Pieris napi 2.JPG

Lycaena phlaeas (3) (cuivré commun):

 

LYCAENIDAE Lycaena phlaeas 3 (cuivré commun).JPG

 

Lasiommata megera (3) (mégère):

 

NYMPHALIDAE Lasiommata megera 5 (mégère  femelle).JPG

  

Carchorodus alceae (2):

 

HESPERIIDAE Carcharodus alceae 5.JPG

 

Enfin, seules certaines espèces réapparaissent après hivernage.

Le vulcain, la petite tortue et le Robert-le-diable, nous l'avons vu, sont dans ce cas.

Ce ne sont pas les seules.

Les citrons, espèces en général univoltines, réapparaissent aussi après hivernage.

C'est peut-être le cas de ce spécimen, photographié au mois de mars.

Gonepteryx cleopatra (3) (citron de Provence):

 

PIERIDAE Gonepteryx cleopatra 5.JPG

 

Bien que l'état de ses ailes, parfait, nous laisse dans le doute.

Normalement, la première génération apparaît fin avril, début mai.

Peut-être s'agit-il d'une génération précoce.

Effet du réchauffement climatique?

 

Dans l'autre sens, on rencontre encore des papillons tard dans la saison.

La photo qui suit a été prise début novembre.

Lycaena phlaeas (3) (cuivré commun):

 

LYCAENIDAE Lycaena phlaeas 6 (cuivré commun).JPG

 

Mais, quand il est vraiment très tard, on constate facilement que le spécimen a de nombreuses heures de vol.

Ses ailes en portent les stigmates.

La photo suivante a été prise fin novembre.

Leptotes pirithous (3) (azuré de la luzerne):

 

LYCAENIDAE Leptotes pirithous 6.JPG

 

En conclusion de tout cela, il faut noter l'intérêt de la chronologie de nos photos.

Les appareils numériques, précisant la date des clichés, nous permettent, quelques années après, de mieux comprendre.

Quand nous avons acquis un peu d'expérience.

Attention toutefois à ce que le dateur soit bien réglé.

Ce n'était pas le cas du premier appareil que nous avons utilisé.

Un vieux Pentax qui a, depuis rendu l'âme.

Ainsi, la photo suivante est datée du 8 février 2008.

Polyommatus icarus (3) (azuré commun):

 

LYCAENIDAE Polyommatus icarus 1 (azuré commun).JPG

 

Du coup, si quelqu'un la déterre un jour, il pourrait conclure à un réchauffement climatique global catastrophique.

L'azuré commun ne commence, en effet, à voler qu'en avril.

Un tel écart est impossible.

Le photographe n'y aurait pas survécu.

En fait, nous n'avons commencé à prendre des photos qu'en 2016.

A partir du mois de mai.

Du coup, nous sommes toujours vivants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



07/04/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 129 autres membres