LE JARDIN DE CHOUI ET LEIA

LE JARDIN DE CHOUI ET LEIA

Ceux que tout le monde connait

Si les insectes en général représentent un casse-tête pour les profanes, il en existe tout de même un certain nombre que tout le monde connait.

Dans ces cas, la prise de tête est obligatoirement évitée.

 

Par exemple, le vulcain est un papillon renommé.

Et il est impossible de le confondre avec aucun autre.

Vanessa atalanta (3) (vulcain):

 

NYMPHALIDAE Vanessa atalanta 5 (vulcain).JPG
 

De même que le marbré.

Iphiclides podalirius (3) (marbré):

 

PAPILIONIDAE Iphiclides podalirius 6 (flambé).JPG 

 

Encore que ce dernier ressemble un peu au machaon.

Mais il faut vraiment ne pas faire d'effort ou avoir de sérieux problèmes de vue pour se tromper.

Papilio machaon (3) (grand porte-queue):

 

PAPILIONIDAE Papilio machaon 2.JPG

 

Tout le monde connait aussi les "gendarmes".

Il y en a partout, dans tous les jardins, et ils ne sont vraiment pas très farouches.

Pyrrhocoris apterus (3) (gendarme):

 

PYRRHOCORIDAE  Pyrrhocoris apterus 5.JPG

 

Lorsqu'ils sont jeunes (larves), ils différent un peu de leurs aînés.

Pyrrhocoris apterus (3) (gendarme):

 

PYRRHOCORIDAE  Pyrrhocoris apterus 2 (gendarme).JPG 

 

Et ils apprécient de faire des teufs avec de nombreux invités.

 

PYRRHOCORIDAE  Pyrrhocoris apterus 3 (gendarme).JPG

 

Tout le monde connait aussi la piéride du chou.

Ce que personne ne sait, par contre, c'est que ce que l'on prend pour des piérides du chou sont très souvent des piérides de la rave.

Pieris rapae (3) (piéride de la rave):

 

PIERIDAE Pieris rapae 4 (piéride de la rave).JPG 

 

Voici une piéride du chou.

Pieris brassicae (3) (piéride du chou):

 

PIERIDAE Pieris brassicae 5.JPG
 

Aucun insecte, sans doute, n'est plus connu que l'abeille.

Apis mellifera (3):

 

APIDAE Apis mellifera 1 (abeille domestique).JPG 

 

Si ce n'est le bourdon.

Dans son cas, toutefois, il ne s'agit jamais "du bourdon", mais "d'un bourdon", car il en existe, en France, une vingtaine d'espèces.

Bombus pascuorum (3) (bourdon des champs):

 

APIDAE Bombus pascuorum 1 (bourdon des champs).JPG 

 

L'abeille charpentière est très fréquente, et assez connue.

Bien que, souvent, on la nomme aussi, et de façon complètement erronée, le "bourdon", ce qu'elle n'est évidemment pas.

Xylocopa valga (2):

 

APIDAE Xylocopa violacea 1 (abeille charpentière).JPG 

 

La coccinelle est très connue.

Simplement, celle que l'on connait le mieux, la coccinelle à sept points, n'est pas "la" coccinelle, mais "une" coccinelle.

En fait, il en existe plus de 100 espèces différentes en Europe occidentale (ce n'est pas par hasard que les coléoptères, et de loin, constituent l'ordre le plus nombreux).

Coccinella septempunctata (3) (coccinelle à sept points):

 

COCCINELLIDAE Coccinella septempunctata 2 (coccinelle à sept points).JPG 

 

Par contre, personne ne serait capable de dire que la touffe de poil qui suit est, en fait, une larve de coccinelle du genre Scymnus.

Scymnus sp. (3):

 

COCCINELLIDAE Scymnus sp. 2.JPG

 

La mante religieuse, c'est sûr, dispose d'une grande notoriété.

Et d'une épouvantable réputation.

Mantis religiosa (3):

 

DICTYOPTERA MANTIDAE Mantis religiosa 2.JPG 

 

Personne n'ignore qu'il faut fermer son réfrigérateur si l'on veut éviter de sérieux désagréments avec la mouche de la viande.

Sarcophaga carnaria (2):

 

SARCOPHAGIDAE Sarcophaga carnaria 3 (mouche de la viande).JPG 

 

Et qui ne connait pas la guêpe?

Si ce n'est, là encore, qu'il en existe plusieurs.

Vespula germanica (3) (guêpe germanique):

 

VESPIDAE Vespula germanica 3 (guêpe germanique) (2).JPG 

 

Les cétoines, nous les connaissons bien aussi.

Hélas, les magnifiques cétoines dorés sont devenus une espèce rare et menacée.

On rencontre cependant encore des cétoines, mais ils sont moins beaux.

Voire morbides, puisqu'on les surnomme les "draps mortuaires".

Oxythrea funesta (3) (cétoine funeste):

 

CETONIIDAE Oxythyrea funesta 1 (cétoine funeste).JPG 

 

Les fourmis, nous croyons les bien connaître.

Si ce n'est qu'il en existe une centaine d'espèces différentes en France.

Messor barbarus (3) (fourmi moissonneuse):

 

FORMICIDAE Messor barbarus 2.JPG 

 

Un frelon, nous savons ce que c'est.

Il est concurrencé actuellement par le frelon asiatique.

Mais, dans le Jardin de Choui et Leia, ce sont encore les frelons européens qui dominent.

Vespa crabo (3) (frelon européen):

 

VESPIDAE Vespa crabro 1 (frelon d'Europe).JPG 

 

L'épeire diadème est la plus emblématique des araignées.

Si ce n'est que beaucoup la confondent avec l'argiope frelon, avec laquelle elle n'a pourtant pas grand chose à voir.

Araneus diadematus (3) (épeire diadème):

 

ARANEIDAE Araneus diadematus 3.JPG

 

Argiope brunnichii (3) (argiope frelon):

 

ARANEIDAE Argiope bruennichii 2 (argiope fasciée).JPG 

 

Tout le monde sait qu'il existe des papillons de nuit.

Mais attention toutefois à ne s'avancer que prudemment.

Il existe plus de 2000 espèces de papillons de nuit en France.

L'écaille chinée, par exemple, n'en est qu'un exemple parmi des centaines et des centaines d'autres.

Euplegia quadripunctaria (3) (écaille chinée):

 

EREBIDAE Euplegia quadripunctaria 2 (écaille chinée).JPG 

 

Et ainsi de suite...

De fait, il existe beaucoup d'insectes que nous connaissons.

Si l'on creuse un tout petit peu le sujet, on s'aperçoit que, pour certaines espèces, nous croyons seulement les connaitre.

Cela constitue déjà un premier pas en entomologie.

Dans tous les cas, même les espèces les plus banales, si elles ne représentent aucun intérêt pour l'entomologiste chevronné, permettent à l'amateur de prendre assez facilement de belles photos.

Qu'il s'agisse d'une mouche verte.

Lucilia sp. (3):

 

CALLIPHORIDAE Lucilla sp. 8 (2).JPG

 

D'une guêpe poliste.

Polistes sp. (3):

 

VESPIDAE Polistes sp. 2 (mâle).JPG

 

Ou d'une libellule.

Orthetrum cancellatum (3) (orthétrum réticulé):

 

LIBELLULIDAE Orthetrum cancellatum 3 (orthetrum réticulé femelle).JPG

 

Au fur et à mesure que l'on prend des photos d'insectes, on finit inéluctablement par en rencontrer plein que l'on ne connait pas.

Que personne ne connait.

Pourtant, certains sont très répandus.

N'importe que entomologiste un peu averti les reconnait du premier coup d''œil.

Athalia cordata (3) (tenthrède de la rose):

 

IMGP3070.JPG

 

Anthidium manicatum (2) (anthidie à manchettes):

 

MEGACHILIDAE Anthidium manicatum 1.JPG 

 

La précédente nous sert de logo pour notre blog.

Il suffit, en fait, de regarder un peu autour de soi.

Très peu de temps suffit, et vous verrez apparaître les insectes sous un autre jour.

Avec, en premier ceux que tout le monde connait.

Timarcha tenebricosa (3) (crache-sang):

 

CHRYSOMELIDAE Timarcha tenebricosa 6.JPG

 

Graphosoma italicum (3) (punaise arlequin):

 

PENTATOMIDAE Graphosoma italicum 7.JPG

 

Ceux que tous les entomologistes reconnaissent du premier coup d’œil.

Mais que le profane ne connait pas.

Strictocephala bisonia (3) (strictocéphale bison):

 

MEMBRACIDAE Strictocephala bisonia 2.JPG

 

Crocothemis erythrea (3) (crocothémis écarlate):

 

LIBELLULIDAE Crocothemis erythrea 14.JPG

 

Ceux qui, même pour un entomologiste professionnel, nécessitent des recherches.

Nemothelus pantherinus (2):

 

STRATIOMYIDAE Nemotelus pantherinus 1.JPG

 

Phlogotettix cyclops (3):

 

CICADELLIDAE Phlogotettix cyclops 1.JPG

 

Et enfin ceux qui restent indéterminables pour tout le monde.

A moins de les capturer.

Les photographier à la loupe binoculaire.

Les disséquer.

Voire pratiquer une étude du génome.

Ce qui n'est pas à la portée du premier venu.

Lasioglossum sp.

 

Lasioglossum (Dialictus) sp. 2.JPG

 

Banchus sp.

 

IMGP8899 (2).JPG

 

Entre ces quatre catégories, il y a toutes les gradations possibles.

Et des heures de recherche en perspective.

En ce qui nous concerne, il faut encore le rappeler, dans un seul jardin.

 

 



06/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres